Le crowdfunding immobilier : Comment ça fonctionne ?

Le crowdfunding immobilier

La grande majorité des projets commerciaux meurent avant même d’avoir vu le jour. En effet, ils souffrent toujours du même problème : le manque d’investissement. Plus encore en période de récession et de crise économique difficile, il est de plus en plus difficile de trouver des capitaux pour financer les grandes entreprises. Et c’est dans ce moment d’incertitude que surgit une alternative créative et très prometteuse pour générer des investissements : c’est ce qu’on appelle le Crowdfunding. À travers des plateformes collaboratives, de nombreuses personnes ou équipes enregistrent déjà leurs projets et gagnent le soutien de plusieurs collaborateurs pour leur réalisation. 

Mieux comprendre ce qu’est le crowdfunding ?

Le crowdfunding, actuellement mieux connu sous le nom de financement participatif (ou financement par la foule, en traduction littérale), est une méthode conçue pour collecter des fonds pour des projets et de nouvelles entreprises avec l’aide d’amis, de familles et de consommateurs potentiels.

Grâce à des plateformes spécifiques, il est possible d’enregistrer une proposition et de la diffuser afin de collecter des contributions. Cette méthodologie a été créée avec des projets innovants à l’esprit.

Cependant, il peut également être utilisé pour des initiatives sociales, artistiques et environnementales. Afin de financer un projet de manière traditionnelle, vous devrez compter sur votre propre argent, des prêts de banques ou d’investisseurs, tels que des investisseurs providentiels.

Ces options, cependant, ne sont pas toujours disponibles. Les banques et les investisseurs évaluent souvent les risques en profondeur. Les startups, par exemple, apportent des propositions totalement nouvelles sur le marché, ce qui rend cette évaluation très complexe.

Bien sûr, il est toujours possible de gagner ce type de financement. Cependant, cela dépend d’un certain nombre d’éléments : le prototypage, un plan d’affaires solide, un argumentaire bien structuré et une étude de marché, par exemple.

Ce que fait le crowdfunding, c’est couper cet intermédiaire, en demandant des fonds directement au consommateur. Pour avoir plus de détails à ce sujet, consultez le site de koregraf.com.

Il existe quelques catégories principales de financement participatif :

Récompense

C’est le type de financement participatif le plus courant. Les créateurs du projet offrent une récompense aux bailleurs de fonds.

Don

Ce volet consiste en des dons, dans lesquels aucune récompense n’est offerte. Il est utilisé par des organismes de bienfaisance et d’autres groupes qui soutiennent des causes sociales.

Capitale

Ce type de financement participatif permet à l’investisseur de faire partie du groupe d’actionnaires du projet. Lorsque vous investissez dans un certain projet, vous achetez une petite partie de l’entreprise, assumant tous les droits et devoirs de l’actionnaire.

Prêts (peer-to-peer)

Cela fonctionne comme un prêt. Dans ce type de financement participatif, les bailleurs de fonds investissent des fonds pour soutenir le projet, en échange d’un taux de rendement. Cependant, en investissant leur argent dans un projet, ils courent le risque de ne pas le récupérer.

Comment le Crowdfunding fonctionne-t-il ?

Tout commence par une idée d’entreprise, qui sera partagée sur une plateforme de financement en ligne. Par la suite, le bénéficiaire du financement participatif est tenu de compléter certaines informations sur le projet pour créer une campagne promotionnelle. Le plus important est de vendre l’idée au public pour attirer des investisseurs potentiels. Le plus populaire est le crowdfunding immobilier.

Après avoir défini le projet, sa description sur la plateforme en ligne et indiqué le montant minimum de financement et le délai respectif, les investisseurs peuvent commencer à participer financièrement. Si l’objectif financier est atteint, après la fin du terme, l’entrepreneur reçoit le total des fonds, bien que, normalement, les plateformes facturent un petit pourcentage de ce montant.  

Si l’objectif n’est pas atteint, l’entrepreneur ne reçoit pas le financement et le soutien monétaire est restitué à l’investisseur.

Pour que les investisseurs décident dans quelles initiatives investir, les entrepreneurs doivent divulguer certaines informations clés :

  • La description du projet ou du produit à financer ;
  • Le but du financement ;
  • Le montant à collecter ;
  • Le terme ;
  • Le montant minimum de financement

Les défis du financement participatif

Beaucoup de gens pensent que le financement participatif est un moyen simple de collecter des fonds. Cependant, il faut beaucoup d’efforts pour créer un projet que les investisseurs considèrent comme précieux. Le succès n’est pas garanti et comme le financement participatif continue de gagner en popularité, les investisseurs commencent à accorder plus d’attention aux projets qu’ils soutiennent.

Obtenir ce type de financement peut être un défi. Il s’agit de créer un produit ou un service de qualité, de bonnes stratégies marketing et des investisseurs dignes de confiance. Les campagnes de financement participatif présentent des défis évidents :

Trouvez et mettez en œuvre une stratégie marketing efficace avant, pendant et après la campagne.

Créez un message approprié dans la description de la campagne qui suscite l’intérêt pour le produit ou le service.

Créez et planifiez le programme de récompenses pour maximiser stratégiquement le retour sur investissement (retour sur investissement).

Ces défis ne sont que le début de l’ensemble des obstacles que vous pouvez rencontrer lors de la conduite d’une campagne de financement participatif. Chaque projet rencontrera des défis différents, en plus des défis communs et applicables à toutes les campagnes.

En ce qui concerne le financement participatif capital, cela nécessite une plus grande attention dans la préparation et la formation des investisseurs potentiels qui n’ont pas nécessairement d’antécédents d’investissement.

Comment réussir une campagne de financement participatif ?

Communiquez avec vos investisseurs de campagne

Lorsque la campagne se termine, il est important de mettre à jour la communauté qui a investi dans votre projet sur votre état. Vous devez être transparent avec vos investisseurs tout au long du processus, même après la fin de la campagne. En fin de compte, une campagne de crowdfunding réussie se concentre sur la promotion des relations avec les investisseurs.

Misez sur de bonnes stratégies marketing

Pour que votre campagne se démarque, rassemblez un ensemble de stratégies marketing. Avec le lancement quotidien de nouvelles campagnes de financement participatif, il est essentiel de différencier les vôtres des autres. Un bon pari sur le marketing est un moyen de gagner en reconnaissance.

Préparez-vous pour la campagne

Pour de meilleurs résultats de financement participatif, préparez-vous pour votre campagne avant de la lancer au public. Restez actif sur les réseaux sociaux et obtenez l’opportunité d’être trouvé par des investisseurs potentiels.

 

Trouver un spécialiste de la vente de pièces détachées électroménager
Comment fonctionne le passage de l’eau au gaz ?