Les aides et services pour les transports en commun

Le transport en commun est l’une des infrastructures indispensables au bon fonctionnement d’une grande ville. C’est également une solution efficace pour réduire les bouchons et les émissions de gaz carbonique dans l’environnement. Nombreux sont également les individus qui n’utilisent que les transports en commun pour se déplacer que ce soit pour aller au travail ou pour rendre visite aux proches. A cet effet, des services d’entraide ont été mis en place par les autorités afin de soutenir les particuliers.

Que stipule la législation française ?

Selon la loi française, un employeur est dans l’obligation de prendre en charge une portion des dépenses relatives au déplacement de son salarié. Cette participation ne prend en compte que les déplacements du travailleur entre son lieu de travail et sa maison. Chaque employé a droit à ce budget participatif même ceux qui ne travaillent pas à plein ou ayant de nombreux patrons.
Cette initiative a été prise afin de renforcer la solidarité des employeurs et employés dans le combat contre la destruction de l’environnement. A noter que la participation de l’entreprise ne doit pas aller au-delà des 50% des dépenses de transport de ses salariés. En même temps, il faut savoir que la somme attribuée bénéficie d’une exonération sur les charges sociales.

Les aides régionales

De nombreuses régions de France permettent aux salariés des aides financières afin d’encourager ces derniers à favoriser les transports en commun notamment les trains. L’une des régions qui a lancé cette politique est le Centre. Celle-ci offre aux travailleurs un forfait dénommé Mobillico. Seules les personnes effectuant de long trajet en train pour rejoindre leur bureau. Ce forfait participatif est destiné aux habitués de SNCF. Les bénéficiaires de cette aide ne paieront que 75 € de leur poche tous les mois et cette somme sera déduite de l’aide transport qu’ils perçoivent auprès de leur employeur.
La majorité des localités départementales françaises ont mis en place des tarifs revus à la baisse sur le transport intérieur notamment durant les événements culturels.

Les autres subventions

Pour compléter la somme partielle que votre employeur débite pour vos frais de déplacement, d’autres dispositifs ont été élaborés dans le but de vous encourager à emprunter les transports en commun. La SNCF met à votre disposition une sélection de cartes comportant des réductions pouvant atteindre les 60% pour vos trajets ferroviaires.
Il y a également des compagnies de bus et de cars qui desservent les différentes villes de la France proposant des réductions considérables sur certains trajets. Pour de plus amples informations, il est utile de visiter leur page web.

Les aides et services pour financer l’achat d’une moto
Dans quels cas favoriser les moyens de transport en commun ?